10/04/2016

Et pourtant, on avait la pêche !

Championnat U15 : Floreffe – Wépion 1-3

Une défaite qui fait mal, surtout au moral !

wepion3b.jpgEt pourtant, tout avait bien commencé. Dès l’entame du match, nous avons pris la rencontre en main. Les passes étaient précises, le jeu rapide, dynamique, les combinaisons en un ou deux temps pertinentes. Les Rouges atteignaient rarement notre ligne de défense. A l’inverse, nous apportions souvent le danger dans le grand rectangle adverse. A plusieurs reprises, Albert a eu l’occasion de déflorer le score mais, trop précipité ou pas assez altruiste, il se heurtait au portier wépionnais ou dévissait son tir. Théo & Robin ont, eux aussi, bénéficié de quelques opportunités qu’ils ne sont pas parvenus à concrétiser. Nous jouions haut et la ligne médiane récupérait beaucoup de ballons. Grâce à leur rapidité, nos deux ailiers, Albert et Martin tantôt pressaient la défense adverse, tantôt bloquaient toute velléité des attaquants de Wépion. Lorsque, malgré tout, le ballon réussissait à traverser notre ligne médiane, nos défenseurs, très présents et pressants, marquant de près leur opposant, l’empêchaient de mettre Guillaume en danger. Et s’il passait, Tanguy, dans un rôle de « libero » ou « stoppeur », veillait au grain et écartait le danger.

C’est ainsi qu’au terme de la 1e mi-temps, le score était toujours vierge. Une première pour notre équipe ! Mais je savais que Wépion remontrait sur le terrain avec plus de hargne et nous devions rester « calmes », continuer à jouer haut et serrer notre adversaire. Conserver notre schéma tactique et respecter le positionnement qui nous avait permis de ne pas encaisser et d’apporter du danger à l’avant.

wepion4b.jpgAprès 3 minutes de jeu en seconde période, Théo est bousculé dans le petit rectangle. Noaman se charge de transformer le pénalty en plaçant avec beaucoup de sang froid le ballon dans le coin gauche du but. Nous menons 1-0 ! C’est alors que Wépion reprend du poil de la bête. Très véloces, leurs ailiers harcèlent les nôtres et le danger se précise de plus en plus. Après 15 minutes de jeu, l’un d’eux se joue de 2 défenseurs et lorsque Romerick intervient à son tour, l’arbitre estime que son intervention est fautive car il aurait fait obstruction de son corps, faisant ainsi tomber son adversaire… Pénalty, que Wépion va transformer… 1-1.

Ce but égalisateur sape le moral de l’équipe. La débauche d’efforts consentis commence à se faire sentir également. Le jeu devient plus brouillon, notre placement plus lâche, nos interventions moins tranchantes. A plusieurs reprises, Albert souffre de crampes et doit être sorti. Nous subissons le jeu mais réagissons par des contres dangereux sans, malheureusement, pouvoir les concrétiser. Notre relâchement dans notre placement et notre baisse d’énergie vont nous coûter cher puisque Wépion parviendra à tromper Guillaume à la 27e minute et alourdira même le score à quelques secondes du coup de sifflet final.

vestib.jpgA la rentrée au vestiaire, les têtes sont basses, les mines déconfites. Le sentiment amer d’avoir loupé le coche domine. Nous avons longtemps cru que nous pouvions remporter ce match ; la désillusion n’en est que plus douloureuse. Idem dans le chef de nos nombreux supporters.

Si je partage leur immense déception, je tiens toutefois à souligner les progrès réalisés, aussi bien au niveau des phases de jeu que de notre « présence » sur le terrain. Alors que nous jouions contre le 3e au classement, nous leur avons montré que nous n’étions pas des « manants » ! Presque chaque joueur a donné le meilleur de lui-même, a fait preuve de rigueur et de combativité. Le match aurait pu basculer en notre faveur si… mais avec des si… ! Il nous faut maintenant relever la tête et nous concentrer sur nos deux dernières rencontres contre l’Etoile Tamines, que Wépion a battu 0-11 et 8-0. En conservant la même mentalité de jeu que celle affichée ce samedi, nous pouvons espérer engranger nos premiers points. Hauts les cœurs !

10:48 Écrit par hookies |  Facebook

Les commentaires sont fermés.